Prix du bénévolat André-Magny 2015

Chaque année, au Congrès annuel des zecs, Zecs Québec remet le prix du bénévolat André-Magny. Il est décerné à une personne qui s’est démarquée par son action bénévole dans le réseau des zecs.

Cette année, le prix André-Magny a été décerné à M. Jocelyn Bonneville, de la zec Dumoine. Encore sous l’effet de la surprise, M. Bonneville se dit heureux qu’on reconnaisse son implication. « C’est un prix que je partage avec tous les gens de ma zec », déclare-t-il.

Remise du prix André-Magny au Congrès annuel des zecs 2015
Prix André Magny
De gauche à droite, M. Mathias Dufour, M. Jocelyn Bonneville, M. Daniel Brunet et M. Jean-Claude D'Amours.

M. Bonneville fréquente les zecs depuis le début des années 1980. Rapidement, il se présente au Conseil d’administration (CA) de la zec Dumoine. Pour lui, c’est le début d’une grande aventure. « J’étais un petit jeune à l’époque !», s’exclame-t-il.

M. Bonneville attrape vite la piqure des zecs et décide de s’impliquer auprès de son Regroupement régional ainsi qu’à Zecs Québec, en plus prendre part au CA de la zec Dumoine. Une implication bénévole comme on en voit peu aujourd’hui!

M. Bonneville retient spécialement de son passage à la présidence de Zecs Québec, l’implantation de la contribution obligatoire des zecs à celle-ci. « Ça été très difficile à mettre en place, mais il fallait faire quelque chose, car la Fédération allait mettre la clé dans la porte. Nous avons fait une tournée de l’ensemble des zecs du Québec et nous avons obtenu l’appui de la majorité », raconte-t-il fièrement.

Après 30 ans passés dans le réseau des zecs, M. Bonneville a toujours la même fougue et la même passion pour les territoires fauniques que sont les zecs. Il reste très impliqué et continue de croire en ce mode de gestion. « C’est une gestion citoyenne très particulière, c’est unique ! On peut faire notre part et pouvoir améliorer les choses ».

Bonne continuité M. Bonneville!