Les gestionnaires de zecs sont mécontents de l’annonce de la ministre Ouellet

Dscn7597

Communiqué

L’annonce de la ministre des Ressources naturelles, Mme Martine Ouellet, du 11 juillet dernier, crée une commotion dans le réseau des zecs. Une fois de plus, on sabre dans le financement et dans la réelle mise en valeur des ressources du milieu forestier.

Le nouveau Programme de développement régional et forestier pour la période 2013 à 2015 écorche les zecs. Cette fusion de deux programmes antécédents retranche non seulement 10 millions de financement par année, mais vient aussi modifier les objectifs initiaux des projets admissibles.

Zecs Québec est préoccupée par la portion du financement accordée au réseau routier forestier. Cheval de bataille depuis des années, elle craint que les zecs soient encore une fois pénalisées. Coupures après coupures, les zecs travaillent d’arrache-pied pour faire reconnaître auprès des autorités l’urgence d’investir dans l’entretien des chemins forestiers. Il en va de la sécurité des utilisateurs, mais surtout de l’accès au territoire. 

Plus cher pour les ponts

À cette coupure s’ajoute la mise à jour de la Norme relative aux ponts sur les terres du domaine de l’État , annoncée le printemps dernier. Dorénavant plus stricte, elle augmente considérablement le coût des réparations. Pour certaines zecs, c’est la goutte qui fait déborder le vase. La facture d’entretien prend des proportions exorbitantes. Zecs Québec craint qu’avec la coupure annoncée, les zecs n’auront pas les moyens de maintenir leurs infrastructures dans un bon état.

« Les zecs ne savent déjà plus où donner de la tête pour trouver du financement pour l’entretien des chemins. Avec cette nouvelle norme et cette coupure majeure, je ne sais pas si toutes les zecs auront assez de latitude pour continuer à accomplir adéquatement leur mission première, soit celle d’assurer l’accessibilité au territoire à leur clientèle », s’indigne Mathias Dufour, président de Zecs Québec.

Zecs Québec
Zecs Québec est un organisme à but non lucratif, porte-parole des 63 zecs de chasse, de pêche et d’activités de plein air. Zecs Québec représente les intérêts des zecs auprès des divers intervenants du milieu faunique. Dans un esprit de conservation et de mise en valeur de la faune, Zecs Québec s’assure d’un accès du public au territoire ainsi qu’à la ressource.

-30

Source :

Audrey Painchaud
Coordonnatrice aux communications - Zecs Québec
418-527-0235 poste 24

Logo 1po