Condamner pour destruction de l'habitat du poisson

Logo Mffp

Communiqué - ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs

QUÉBEC, le 15 avril 2015 - Le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs informe la population que l'entreprise Terrapro Construction inc. a été reconnue coupable, le 3 mars 2015, au palais de justice de Mont-Laurier, d'avoir entraîné la perturbation, la détérioration et la destruction de l'habitat du poisson dans le ruisseau Jourdain de la municipalité de Rivière-Rouge, secteur Sainte-Véronique, le 9 octobre 2008.

L'honorable juge Jean-Georges Laliberté a pris en considération dans son jugement la gravité des perturbations sur les frayères à doré jaune et à ouananiche. Il a également tenu compte de la répercussion de ces travaux sur l'économie locale qui s'appuie sur la pêche sportive pratiquée sur le Grand lac Nominingue et sur le lac Tibériade. L'entreprise de Gatineau a été condamnée, en vertu de la Loi sur les pêches, à verser une amende de 100 000 $. En plus de l'amende, la Cour du Québec a rendu une ordonnance obligeant le contrevenant à verser une compensation financière additionnelle de 144 200 $ à la Fondation de la faune du Québec pour les dommages causés à l'habitat du poisson.

C'est grâce aux informations fournies par les citoyens que les agents de protection de la faune ont constaté sur place les dommages et demandé l'arrêt immédiat des travaux. Considérant l'impact des travaux dérogatoires sur la reproduction du poisson et l'urgence d'agir, le Ministère a procédé, avec l'aide de partenaires, à la restauration immédiate des frayères et au réensemencement afin d'assurer la survie des populations de poissons dans les plans d'eau.

Le Ministère tient à remercier les citoyens pour leur vigilance ainsi que les partenaires engagés dans l'opération de restauration : la Ville de Rivière-Rouge, la Municipalité de Nominingue, le ministère des Transports du Québec et l'Organisme de bassins versants des rivières Rouge, Petite Nation et Saumon.

Importance de la collaboration de la population

Les citoyens sont invités à poursuivre leur collaboration en signalant la présence de tout animal représentant une menace pour la sécurité ainsi que tout acte de braconnage ou geste allant à l'encontre de la protection de la faune ou de ses habitats à S.O.S Braconnage au 1 800 463-2191, par Internet au mffp.gouv.qc.ca/faune/sos-braconnage ou au bureau de la protection de la faune le plus près. La liste complète des bureaux se trouve au mffp.gouv.qc.ca/nousjoindre/nousjoindre-regions.jsp. Ce service est gratuit et confidentiel.

Communiqué du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs

Source :
Jacques Nadeau
Coordonnateur médias
Direction des communications
Tél. : 418 627-8609, poste 3071

Information :
Marc Lavigne, lieutenant
Direction de la protection de la faune
de l'Outaouais, Laval et Laurentides
Tél. : 819 623-1981, poste 222